La ville

Son statut de place militaire valut à la ville de San Sebastiàn d'être entièrement détruite en 1813 par un incendie causé par les troupes anglo-Portugaises. Elle fut reconstruite en respectant un schéma d'urbanisme en damiers. A la fin du 19e siècle, la ville devient un lieu de villégiature à la mode. L'aménagement urbain actuel a été finalisé par le plan d'urbanisme de 1962

La vieille ville

La «parte vieja» de San Sebastiàn est situé au pied du mont Urgull, entre le port et l'embouchure de la rivière Urumea. Elle a été construite après l'incendie de 1813. Ses rues, pleines de boutiques, restaurants, bars à pintxos et restaurants gastronomiques, sont généralement animées quelle que soit la période de l'année. On y trouve deux des églises remarquables de la ville.

22 images

La ville bourgeoise

San Sebastián est une ville bourgeoise dont l'urbanisme résulte de la confrontation entre son riche passé industriel industriel et l’arrivée, au début du XXe siècle, d’une aristocratie en quête de villégiature qui a fait de cette ville un lieu unique en Espagne. San Sebastiàn est une station touristique et balnéaire qui conserve de beaux immeubles et une architecture urbaine remarquable.

13 images

Le fleuve Urumea et ses ponts

San Sebastiàn est traversée par un fleuve qui se jette dans le golfe de Gascogne. Les deux rives sont aménagées en vastes promenades et bordées d'immeubmes bourgeois. Six ponts construits à différentes époques et de styles différents permettent de le franchir et de maintenir l'unité de la ville.

9 images

Le marché San Martin

De sa construction, en 1884, jusqu'à aujourd'hui, San Martín, centre commercial entièrement restructuré en 2005, est un symbole de l'évolution sociale, culturelle et économique de Saint-Sébastien.
Le bâtiment abrite de nombreux commerces, dont la FNAC et un marché populaire de produits alimentaires

10 images

Le mont Urgull

Ancien bastion de défense, le mont Urgull est aujourd'hui un lieu de promenade offrant des vues magnifiques sur la baie de San Sebastián. Sur ce mont subsistent les vestiges du Château de la Mota, ancienne forteresse du XIIe siècle construite par le roi Sancho de Navarre. Les nombreuses pièces d'artilleries disposées sur les fortifications rappellent que San Sebastián fut une place militaire importante entre les XVe et XIXe siècles qui défendait la ville des attaques régulières des troupes françaises.

12 images